Le Trombi du Medialab 93 : Suzanne Thoma, Directrice Artistique et Fondatrice du Bureau des Affaires Graphiques

13 mars 2018

Depuis un an, Le Medialab 93 accueille des porteurs de projets qui partagent une soif d’entreprendre dans les domaines de la presse, de la communication, du numérique ou de la culture. Parmi eux, Suzanne Thoma, directrice artistique passionnée d'art nous parle de beaux livres et des projets de son agence, le Bureau des Affaires Graphiques.

Le BDAG naît en 2009 d’une envie de faire converger communication visuelle, édition, identité graphique et signalétique. Depuis, Suzanne Thoma et son équipe interviennent pour leurs clients du secteur culturel, dans l’art contemporain ou la musique, principalement pour l’édition de « Beaux livres » (Le Hellfest, Gastronogeek...) pour le compte de grandes maisons d’édition. Au Bureau des Affaires Graphiques, la création est un travail d’orfèvre. Comme pour le dernier livre sur Le Mondial du Tatouage, sorti le 9 mars aux éditions Hachette, entièrement pensé et construit avec Tin-Tin Tatouages et son équipe. Ce Beau livre, illustré de photos d’archives exclusives, des interviews inédites de Tin-Tin sur son parcours et les coulisses du Mondial, présente l’histoire du tatouage et de ses conventions, ainsi que 100 portraits de tatoueurs incontournables et une sélection de leurs plus belles œuvres. Parmis les nombreux clients du Bureau des Affaires Graphiques on trouve des marques comme Pomme de Pain, Le Routard, Solar, Le Musée du Quai Branly ou Converse.

Les bienfaits du coworking
Avant d'installer les bureaux du BDAG au Medialab 93, Suzanne avait déjà adopté des solutions coworking à Paris en 2005. Au delà du côté nomade, flexible et adaptable, ce qu'elle apprécie le plus c'est l'échange avec les différents locataires du lieu. Ces rencontres stimulent la créativité et apportent une perspective parfois inattendue pour la création d'un projet. Mais Suzanne reste réaliste : on peut aussi prendre de mauvaises habitudes même dans le coworking et rester sur sa zone de confort. " L'avantage au Medialab 93 c'est qu'aucun profil ne se ressemble. On peut apporter notre expérience ou un savoir faire car il y a une diversité des compétences."

Soigner son image, soigner son identité
Quand il s’agit d’incubation ou de création d’entreprise, comment se différencier dans un marché de plus en plus concurrentiel où 591 000 entreprises ont été créées en 2017 et dans lequel les créateurs d’entreprises individuelles sont de plus en plus jeunes (37 % ont moins de 30 ans) ? Au delà de la technologie produit, comment développer une histoire qui touche sa future cible? En gros comment créer l’ADN de sa marque sans trahir son ADN ? Suzanne ne manque pas de conseils pour les jeunes créatifs et les futurs incubés : être à l'aise avec soi, ça voudra dire être l’aise avec sa future marque ou création. "Il faut tout d’abord savoir accepter le regard de l’autre et bien cerner son identité, avant de bien penser à son branding. Pour débuter il faut savoir être clairvoyant et honnête avec ce que l’on souhaite présenter. Le contenu écrit est aussi important que le contenu visuel. Par exemple au BDAG on avait créé des outils de communication vintage humoristiques et décalés, c'est ce qui nous avait différencié et plu à nos clients. Quand on commence dans un secteur aussi saturé que la création il faut savoir se démarquer."

Plan B ?

Dans le plan B professionnel de Suzanne, il y aurait des plantes dont elle s’occuperait! Elle se voit aussi enseigner aux plus jeunes sa passion de l’art dans une campagne assez reculée.

L'actualité du BDAG

Le livre Le Mondial du Tatouage conçu par le Bureau des Affaires Graphiques en collaboration avec le tatoueur Tin-Tin est sorti le 9 mars

Avec 4000 professionnels en France, et des centaines de milliers d'aficionados, le tatouage est de plus en plus plébiscité.
Le Mondial du Tatouage, c'est 40 000 visiteurs par an et 400 artistes. Le tatoueur emblématique de Pigalle, Tin-Tin, tatoueur le plus connu de France et organisateur du Mondial, nous a ouvert les portes de cet art fascinant et de cet évènement qui a de plus en plus de succès chaque année.
Ce beau-livre présente 100 portraits des meilleurs tatoueurs du monde, des interviews et les coulisses du Mondial, présentés par un fan absolu, François Chauvin.

http://www.hachette-pratique.com/mondial-du-tatouage-9782013919029

http://www.le-bureau-des-affaires-graphiques.com/

Sur la photo de gauche à droite : Suzanne Thoma et Cécile Bernier.