Le Trombi du Medialab 93 : Julienne Kabanangi, Mobilisation et engagement associatif avec La Fédération Alma

14 mars 2018

Depuis un an, Le Medialab 93 accueille des porteurs de projet qui partagent une soif d’entreprendre dans les domaines de la presse, de la communication, du numérique ou de la culture, dans une logique de solidarité, d'éducation et de participation. Parmi eux, Julienne Kabanangi, Directrice de la Fédération Alma.


La Fédération Alma est fraîchement arrivée au Medialab93. Alma, jeune fédération fondée en 2017, est un réseau d'associations regroupant militants, bénévoles, et acteurs de la société civile. Le premier séminaire de la fédération a eu lieu en janvier 2018. Julienne Kabanangi est à la tête des opérations. À seulement 26 ans, Julienne, diplômée d’un Master en Relations internationales, a déjà côtoyé et travaillé directement avec des organisations politiques, des ONG. La mission actuelle de Julienne consiste à accompagner les associations à gagner en impact en leur permettant de bénéficier de conseils professionnalisant pour le développement de leurs structures. La jeune femme aime les défis : par exemple, participer à la révolution du modèle associatif !



Un modèle associatif français en déclin et à repenser
Pourtant, le rôle des associations demeure déterminant dans la création du lien social entre habitants. D’après un état des lieux mené par le cabinet de conseil KPMG en octobre 2017 sur 6 ans, les financements issus des pouvoirs publics ont diminué de 17 %. Un chiffre inquiétant, car la moitié du budget associatif en France est issue des aides de l’État. Les subventions diminuent et se transforment en commandes publiques qui augmentent de 75% entre 2005 et 2011. Les associations évoluent en prestataires de l’Etat et survivent en répondant à des appels à projets lancés par les collectivités locales. Cette situation leur enlève tout le potentiel d'initiative et toute créativité. Autre facteur affaiblissant la vie associative : le climat d'état d'urgence, et l'instabilité que cela produit, qui a contraint les pouvoirs publics à mettre le couvercle sur les initiatives associatives surtout dans les quartiers prioritaires. Julienne déplore la diminution d’évènements associatifs et leur interdictions régulières par les mairies. Avec les actions d'Alma, Julienne et son équipe souhaitent rétablir la balance.

Rétablir la balance
Les objectifs d’Alma sont d’améliorer la vie dans les quartiers populaires, de désamorcer les conflits, de combattre toute forme d’exclusion et de lutter contre les extrémismes idéologiques et religieux qui enferment. À travers l’évènement La France d'Après, organisé le 13 novembre 2017, un recueil de témoignages sur les attentats survenus le 13 novembre 2015 est créé afin de mettre en lumière les engagements associatifs ou citoyens. Julienne est par ailleurs présidente des Jeunes Ambassadeurs Alumni, une association qui rassemble les anciens d’un programme de leadership du Département d’État Américain faisant la promotion de l’engagement. En décembre dernier, elle a coordonné la journée internationale de l’égalité des chances en partenariat avec les Différents Leaders à Washington. Toutes ces expériences construisent à la fois son parcours professionnel et personnel.

Et après ?
À l’avenir, Julienne souhaite apporter sa contribution au niveau international dans une amélioration de la gouvernance des ONG. Dans l'espoir de fédérer en situation de crise et coordonner la bonne gestion des aides, des ressources et des fonds et créer une synergie. “ Si tu prends ce qui s’est passé en 2015 en Haïti, il y a beaucoup de travail à faire en matière de gestion de crise entre ONG.”



Actualité Alma
La Fédération lance des appels à projets afin de faire la promotion des valeurs de la République au sein de nos quartiers. Le site de la Fédération regroupe les actualités des associations adhérentes.